marianne-dissard-the-cat-not-me

Marianne Dissard – The Cat. Not Me

15,00 TTC

Catégorie :

Description

Cela fait longtemps que ce nouvel album de Marianne Dissard est sorti, un beau jour de l’hiver 2014. Pourtant, jusque là, on ne trouve pas grand chose sur ce disque et c’est bien dommage car The Cat. Not Me est un bien bel album de “chansons” françaises que vous auriez bien tort de ne pas découvrir, que vous soyez fan de chanson française, certes, mais aussi d’une pop teintée d’americana dans laquelle a baigné Marianne Dissard quasiment 20 ans puisqu’elle a vécu (très longtemps) à Tucson, Arizona, et collaboré avec la bande à GelbBurns et autres agitateurs de la scène musicale du coin (vous retrouverez la liste par vous même, allez j’en rajoute un peu : Calexico, Naim Amor…).

Si Marianne Dissard se destinait a priori dans un premier temps à l’écriture et à la réalisation de fictions, bien lui en a pris de se mettre à pousser la chansonnette. Sa voix est en effet joliment envoûtante, donnant sans cesse l’impression de ne chanter que pour vous, d’un murmure, pourtant puissant, juste là, tout près de votre oreille avec une scansion rappelant parfois celle de Brigitte Fontaine (notamment sur le superbe “Mouton Bercail“), la suavité en plus, la folie en moins, un peu.

Difficile de donner d’autres repères à propos de cet album qui semble assez isolé dans le paysage musical francophone dans la mesure où il est clairement le résultat (comme le travail précédent de Dissard, d’ailleurs) du mélange de sa culture musicale américaine et de textes érudits et élégants 100% français. La force de Dissard étant que cela lui est naturel, contrairement à d’autres artistes qui s’appliquent à faire “comme si”. On sourit parfois, on tape du pied aussi, on est ému et se laisse porter sans peine par la voix de Dissard.

Ni vraiment pop, encore moins rock, les chansons poético-réalistes de The Cat. Not Me sont avant tout envoûtantes et romantiques (dans le sens tourmenté du terme). Surprenant dans le texte et la musique, cet album sorti trop confidentiellement mérite donc que vous y jetiez urgemment une oreille ou deux. Et si vous n’écoutez pas, ce ne sera pas la faute du chat !

(froggydelight)

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Marianne Dissard – The Cat. Not Me”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *